Communication de Stikeman Elliott mise à jour à propos de la COVID-19

23 mars 2020
Alors que nous suivons attentivement la pandémie actuelle de la COVID-19, nous continuons à prioriser la santé et le bien-être de nos membres, clients et fournisseurs, tout en assurant la continuité de nos activités. À ce jour, nous avons mis en place les mesures suivantes :

Exploitation de nos activités à distance. Nous avons conclu que de fermer les aires de réception de nos bureaux est la meilleure approche pour nous aligner aux efforts du gouvernement canadien et prioriser la santé et le bien-être de nos membres, clients et autres parties prenantes. En conséquence, nos bureaux seront fermés aux visiteurs à compter du lundi 23 mars. Puisque la très grande majorité des membres de notre cabinet a travaillé à distance au cours de la dernière semaine, cette décision n'entraînera pas un changement marqué dans notre état actuel.

Notre équipe de continuité des affaires a mis en œuvre des mesures dans tous nos bureaux afin de maintenir la qualité de nos services et de continuer de répondre aux besoins de nos clients, comme nous l'avons fait auparavant durant des périodes éprouvantes.

Les mesures que nous avions adoptées pour atteindre ces objectifs importants de santé et de continuité des affaires demeurent en place et seront mises à jour en fonction de nos interventions face aux défis posés par la situation actuelle.

Information fiable. Nous avons encouragé nos membres à se tourner vers des sources d'information fiables plutôt que de s’appuyer sur des possibles préjugés, rumeurs et spéculations non fondés, et à maintenir de saines habitudes de vie au cours de cette période inhabituelle.

Prendre de simples mesures préventives. Nous continuons de rappeler à tous de prendre les mesures simples, mais efficaces énoncées par les autorités de santé publique afin de réduire les risques de transmission : se laver les mains fréquemment et soigneusement (voir la Méthode OMS); éternuer ou tousser dans un mouchoir ou dans sa manche; se saluer sans se serrer la main (par ex. : faire le coude-à-coude), ou tout simplement s’en abstenir; pratiquer la distanciation sociale (sans toutefois éliminer tous liens sociaux que l’on peut maintenir grâce à la technologie); et nettoyer les surfaces et objets partagés.

Partage de nos perspectives. Nous avons partagé nos idées sur les circonstances qui se déroulent, y compris au moyen des communications avec les clients, et continuerons de le faire sur la page Ressources juridiques canadiennes traitant de la COVID-19.

Finalement, nous ne pourrons jamais trop exprimer notre gratitude envers le corps médical et tous les autres travailleurs du domaine de la santé qui sont aux premières lignes et travaillent sans relâche pour faire face à cette situation remplie de défis.

Vôtre sincèrement,

Marc Barbeau
Président du conseil du cabinet

Lisez notre dernière communication sur le COVID-19.